Des volontaires unis pour l’implication de la société civile dans les objectifs de développement durable post-2015


12 mars 2015

Mardi 3 mars, l’Espace Volontariats Mobile d’Haïti a accompagné deux volontaires du programme des Nations Unies, ainsi que leurs partenaires de la COHAIV (Coalition haïtienne des volontaires), à Miragoâne, dans le département des Nippes, sur une mission de terrain visant à faire voter (sur papier ou en ligne) les populations locales quant aux objectifs de développement prioritaires pour les années à venir.

Jonasson présente les enjeux mondiaux du développementEn effet, afin de définir au mieux les priorités en matière de développement de chaque pays et son peuple, les Nations Unies, avec l’appui de son programme des Volontaires des Nations Unies, a mis en place l’enquête MY World (www.myworld2015.org), qui permet de donner une voix aux populations.

 

Jeune femme en train de voter

Les équipes du programme VNU, accompagnées de partenaires locaux, se déplacent sur le terrain afin de présenter le projet MY World et de demander à des personnes prises au hasard et représentatives de l’ensemble de la population de choisir, parmi une liste de 16 objectifs – tels que l’éducation, la santé, l’égalité homme-femme ou encore le changement climatique, les six qui leur semblent les plus importants pour elles et leur famille. Les résultats de cette enquête, qui se termine fin 2015, sont mis à jour et consultables en ligne (http://data.myworld2015.org/), et seront transmis au Secrétaire général des Nations Unies ainsi qu’aux dirigeants du monde entier afin qu’ils viennent alimenter leurs agendas en matière de développement. MY World est conçu pour renforcer le nouveau programme de développement post-2015 qui s’étendra jusqu’en 2030 et continuer, par là-même, le travail effectué au niveau mondial dans le cadre des Objectifs du Millénaire.

 

Dans cette optique, Benjamin Frowein (Coordinateur du volontariat et des jeunes VNU), Jonasson David (Coordinateur national du rapport sur les objectifs du Millénaire pour le développement en Haïti), Hugo Chevalier (chargé de communication pour la COHAIV) et Antji (membre du Conseil d’administration de la COHAIV), ont donc rassemblé une trentaine de personnes affiliées à des associations membres de la COHAIV dans le département des Nippes, afin de leur présenter le projet MY World et ses objectifs, et leur demander de voter, puis de faire circuler l’information autour d’eux. Après la séance d’information, cinq personnes, trois hommes, deux femmes qui s’étaient préalablement portées volontaires, ont été formées à la conduite d’enquête, afin de récolter le plus de voix possibles dans leurs zones géographiques. La journée s’est terminée par un premier essai pratique, puisque ces cinq personnes, accompagnées par les formateurs, se sont rendues dans une école secondaire privée de Miragoâne, afin de présenter à leur tour le programme MY World, et de faire voter les élèves.

 

Les responsables de MY World, au sein du programme VNU en Haïti, ont ainsi réitéré cette action dans 4 des 10 départements, à savoir le Plateau central, les Nippes, le Nord-Ouest et le Nord-Est, mais compte l’étendre à l’ensemble des dix départements afin que tout le peuple haïtien soit représenté, tout en ciblant particulièrement les populations vivant dans les zones reculées ou encore les déplacés du tremblement de terre de janvier 2010. A ce jour, plus de 4000 votes ont été récoltés pour Haïti.

L'équipe programme VNU/COHAIV, avec les 5 bénévoles qui vont étendre l'enquête MY World dans les Nippes

Retour haut de page