Francophonie : Quand la jeunesse s’engage !


20 mars 2019
Dans le cadre de la quinzaine de la Francophonie, le jeudi 14 mars, France Volontaires a participé à une conférence sur l’engagement de la jeunesse dans la francophonie de l’Organisation Internationale de la FrancophonieCaraïbes et Amérique Latine, à l’Université Quisqueya. 

Cette conférence avait pour objectif d’échanger autour des possibilités de l’engagement des jeunes francophones et notamment les haïtiens. Ce temps fort qui avait pour thème « Quand la jeunesse s’engage ! » a réuni une centaine de personnes dont des professionnels de divers horizons et des étudiants. Accompagné de Moussa Sinon, directeur adjoint OIF – BRECAL et de la jeune parlementaire francophone Pascale Solage appuyée par l’AUF, Mamadou Ndour Camara, Responsable National de France Volontaires Haïti a présenté aux universitaires l’importance de l’engagement. La corrélation entre l’engagement volontaire et projet professionnel n’est pas toujours évidente pour les jeunes. Cette présentation a permis de mettre en lumière l’importance de l’engagement personnel pour leur avenir professionnel. Afin de correspondre à une majorité de profil, France Volontaires a mis l’accent sur le volontariat du Service Civique International ainsi que le Service Civique de Réciprocité tout en énumérant les autres formes de volontariat international qui existent.

Vivre des expériences hors du commun grâce à l’engagement international !

Pour l’occasion, des jeunes engagés et lauréats ont pu partager leurs expériences. Des témoignages sur des actions hors du commun. De quoi donner envie de s’engager.

Parmi ces témoignages, celui de Fredeline Tilus, médecin et engagée auprès de l’association Vie pour Timiuno a raconté sa participation au projet « Libres ensemble de l’Atlantique à la Méditerranée » de la frégate Hermione en 2018. Mobilisée par l’OIF, elle faisait partie des 350 matelots ressortissant de 34 Etats et Gouvernements membres de la Francophonie. Une expérience de vie inoubliable faite de rencontre et d’aventures pour lesquelles elle s’est surpassée.

Ou encore le témoignage du photojournaliste, Pierre Michel Jean, lauréat du Prix du Jeune Journaliste en Haïti par l’OIF en 2018 avec son reportage « Les murs en Arc-en-ciel »qui raconte la lutte de la communauté LGBT en Haïti. Après cette expérience, il est prêt à débuter un stage dans le célèbre journal français, Médiapart au côté d’Edwy Plenel. Encore une expérience qui valorise les opportunités qu’amène l’engagement. 

Cette conférence a permis d’échanger entre professionnels de plusieurs secteurs, jeunes engagés et étudiants afin de promouvoir l’engagement.

Ce fut aussi l’occasion d’informer les étudiants sur toutes les possibilités d’engagement et de volontariat tant au plan national, qu’international.

 

Retour haut de page