Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Mali > Installation du volontaire

Installation du volontaire

 

Visas et carte consulaire

Obtenir le visa malien

Pour entrer au Mali, tout étranger doit être muni d’un visa d’entrée valable pour 90 jours. Sont exemptés de visa les ressortissants des pays de la CDEAO, de l’Algérie, du Cameroun et de la Tunisie. Il est également possible de prendre un visa pro visoire de 5 jours à l’aéroport Bamako-Senou.

 

S’inscrire au Consulat de France à Bamako

Si vous êtes français, faites votre démarche en direction du Consulat de France. La même démarche est conseillée pour chaque volontaire en fonction de sa nationalité.

Cette pratique est souvent négligée car non obligatoire, elle comporte cependant des avantages importants, surtout aujourd’hui que la sécurité des Français au Mali est plus que jamais fragilisée par les actions terroristes dans le Sahel :

  • pour le Consulat Général : à connaître et localiser la communauté française, sa circonscription consulaire, faciliter l’exercice de la protection consulaire,
  • pour les Français : à faciliter l’accomplissement des formalités administratives, recevoir des informations du poste consulaire, accéder à certaines procédures.

L’inscription est acquise sur simple justification des trois éléments fondamentaux : Identité, nationalité française, résidence dans la circonscription consulaire.

 

Se loger

Pour un voyage de quelques jours, il est possible de se loger dans les nombreux hôtels que compte le Mali. 

Pour une installation de plusieurs mois, il convient de louer une maison. 

 

Se déplacer

Par la route, en petit taxi, en car, par avion et même en train… Tout savoir sur les moyens de déplacement au Mali.

 

Souscrire des abonnements eau, électricité et gaz

Souscrire un abonnement eau ou électricité

Le gaz de ville n’est pas installé dans les maisons, il faut utiliser des bombonnes. Elles s’achètent auprès des épiceries. Une caution est demandée pour la 1ère bouteille, caution qui sera rendue au moment de la remise de la bouteille. Puis les bombonnes sont échangées au prix de 10.000 FCFA (6, 55 euros) pour une bombonne de 12 kg. Attention à l’installation du tuyau de gaz et aux fuites. Les accidents sont fréquents.

 

Téléphone et internet

Retour haut de page