Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Madagascar > Installation du volontaire

Installation du volontaire

Pour une bonne installation à Madagascar, France Volontaires vous donne toutes les clés :

 

Quel visa et comment s’inscrire sur le Registre des Français à l’étranger ?

Visa de courtoisie (transformable) et visa de droit commun (touristique)

Pour obtenir un de ces visas, votre passeport doit être valable au moins 6 mois avant la date de retour en France.

 

Concernant les visas de courtoisie

Si le volontaire est encadré et que son dispositif d’envoi a un accord de siège, il arrive sur le territoire avec un visa transformable qu’il devra transformer en visa de courtoisie qui pourra être valide toute la durée du contrat.

 

Dans tous les cas, les travailleurs bénévoles étrangers sont maintenant dans l’obligation d’obtenir un Permis de Travail dispensé par le Ministère de la Fonction Publique, de la Réforme de l’Administration, du Travail et des Lois Sociales. L’obtention de ce document est une condition sine qua non à la transformation du visa d’entrée en visa de long séjour. Vous trouverez ci-joint la liste différents documents qui vous seront nécessaires :

 

Concernant les visas de droit commun (touristique)

Si le volontaire n’est pas encadré (volontaire hors dispositif) OU que son dispositif d’envoi n’a pas d’accord de siège, il arrive sur le territoire avec un visa de droit commun (touristique).

  • Pour les volontaires venant de France, le visa de droit commun est d’une durée de 3 mois. Si vous voulez renouveler un visa touristique, il vous faudra sortir du territoire et renouveler votre demande.

Attention : Il n’existe aucune possibilité de modifier un visa non transformable en visa transformable une fois rentré à Madagascar.

 

Concernant les visas de droit commun (long séjour)

Si le volontaire n’est pas encadré (volontaire hors dispositif) OU que son dispositif d’envoi n’a pas d’accord de siège, il peut demander un visa transformable auprès de l’Ambassade de Madagascar en France, qu’il devra faire transformer en visa long séjour.

Si vous souhaitez adresser une demande de prolongation d’un visa long séjour, il vous faudra suivre la procédure standard de l’administration malgache et vous acquittez des droits inhérents.

 

S’inscrire sur le registre des Français à l’étranger

Toutes les démarches administratives sont à faire auprès du Consulat de France le plus proche de votre lieu d’implantation.

Cliquez ici pour obtenir la liste des pièces à fournir.

Les ressortissants français de passage à Madagascar pour une durée inférieure à 6 mois peuvent simplement s’inscrire sur le site Ariane.

Les VP, signataires d’un contrat de VSI avec France Volontaires, sont accompagnés par l’équipe de la Représentation Nationale pour ces formalités.

Cliquez ici pour retrouver les informations générales du Consulat.

 

Taux de conversion

Le taux de conversion est à ce jour (mars 2017) de 1 euros = 3404,90 MGA (Ariary)

Pour avoir un instrument de convertion facile, cliquez ici.

Attention, si l’Ariary a remplacé le franc malgache (FMG) depuis 2003, il arrive fréquemment que la somme soit encore énoncée en FMG pour certaines petites transactions (marchés ou gargotes par exemple).

En cas de doute, demandez à préciser si la somme est en Ariary ou en Franc Malgache.

Aide mémo : 1 MGA = 5 FMG. Le montant en FMG est également notifié sur les billets en dessous de 1000 MGA.

A savoir :

  • Selon votre destination, renseignez-vous bien car il n’y a pas de distributeurs automatiques d’argent pour la carte bancaire accessibles partout. Les grosses villes sont couvertes, mais les moyennes et petites villes ne sont pas systématiquement outillées.
  • Afin de faciliter certaines transactions financières, il est possible de payer via un système de mobil money lancé par certains opérateurs (ex : MVola pour Telma). Vous pouvez avoir un abonnement et payer directement depuis votre portable ou vous rendre dans un point relais (boutiques, gargottes...) afin de faire votre transaction via ce point relais sans avoir besoin d’abonnement.

 

LOGEMENT

 

La Kaze des volontaires est le lieu indispensable à connaître lors de votre arrivée à la capitale. Réservée aux volontaires, bénévoles, stagiaires et amis des volontaires, cette Maison d’hôte accueillante est gérée par Bodo.

La tenancière au grand sourire connaît tous les bons plans de la capitale (taxis de nuits, marchés ou boutiques pour faciliter votre installation, plans colocations... ect...) et peut, sur commande, vous préparer de délicieux plats locaux.

Une cuisine et une petite épicerie sont en libre service au sein de la Maison. Idéal lorsque l’on vient juste d’attérir de l’aéroport !

Les prix sont très avantageux et le lieu unique.

Contacts : Bodo 032 02 356 01 ou 034 17 920 50

Réservation par mail : reservationlakaze@gmail.com

Adresse : La Kaze est située dans le quartier d’ Andrainarivo, dans un cadre agréable, à 25min à pied d’Analakely et à 10min en taxi be.

Plan d’accès depuis l’Espace Volontariats disponible ici

Compte Facebook

Sinon, voici également quelques adresses pour un hébergement bon marché, à prix moyen ou plus chic.

Pour plus de bons plans logement/déplacement à Antananarivo se référer au site internet de l’Office Régionale du Tourisme de la Région Analamanga.

 

TRANSPORT

Se déplacer en taxi brousse

Le taxi brousse est le moyen le plus utilisé pour circuler à Madagascar. Attention toutefois, il vaut mieux choisir une compagnie ou coopérative connue et réputée sérieuse.

Il est recommandé à tout voyageur de ne pas circuler la nuit pour des raisons de sécurité.

* Cette durée de trajet est attendue en condition normale de voyage, mais attention, il peut y avoir des pannes ou des faux départs qui peuvent parfois faire doubler le temps de trajet.

Se déplacer en avion

Dix villes disposent d’un aéroport (ou aérodrome) à l’intérieur du pays : Tamatave, Fort Dauphin, Antalaha, Sambava, Morondava, Tuléar, Diégo, Majunga, Nosy Be et Sainte-Marie.

Sur la compagnie nationale AIR MADAGASCAR un vol dure en moyenne entre 1h et 4h30 (s’il y a des escales) et coûte entre 300.000 et 400.000 Ar (entre 110 et 150€) pour un aller simple.

Il existe une seconde compagnie volant en interne : MADAGASIKARA AIRWAYS. Cette compagnie propose des vols à des tarifs sensiblement plus bas que la première. En revanche, les vols sont bien moins fréquents (en fonction des demandes).

A savoir

  • Si vous arrivez à Madagascar par un vol international Air Mad, vous disposerez alors d’une réduction conséquente sur les billets en vols intérieurs. Des réductions sont également proposées sur présentation de la carte de résident.

 

PAYER SON EAU ET SON ELECTRICITE

La société publique JIRAMA (JIro sy RAno Malagasy) gère l’alimentation en eau et en électricité dans le pays.

Après réception de la facture, le locataire doit aller payer sa consommation mensuelle au guichet le plus proche de la JIRAMA. Il est également possible de payer sa facture par M’Vola (Service de paiement à distance via le réseau de téléphonie mobile).

 

TELEPHONER

L’indicatif téléphonique pour Madagascar est le 00261.

Pour appeler de France, il faudra donc composer le ‘00261’ suivi du numéro malgache.

Pour les lignes de téléphone fixe, il y a actuellement un seul opérateur TELMA.

Pour les lignes de téléphone mobile : 3 opérateurs se partagent le marché TELMA, AIRTEL, ORANGE.

Pour les téléphones mobiles, il y a deux systèmes de tarification :

  • Prépayée : La puce coûte environ 3.000 Ar (téléphone non compris) puis le téléphone peut être rechargé par carte que l’on trouve très facilement partout (dans la rue/dans les épiceries, les boutiques de l’opérateur)
  • Post-payé (forfait) : L’opérateur AIRTEL est à conseiller pour les Volontaires en brousse car il possède le réseau le plus étendu.

 

CONNEXIONS INTERNET

Il existe à Madagascar 5 fournisseurs d’accès Internet : TELMA, AIRTEL, ORANGE, MOOV, BLUELINE.

Les deux moyens de connexions sont :

  • La Connexion 3G via une Clé USB : Transportable partout, rechargeable ou illimité, elle ne nécessite qu’une clé USB.
  • L’ADSL (à partir d’une ligne téléphonique fixe)

Le tarif minimum pour une connexion illimité est à 90 000 Ar/mois

Le réseau des cybercafés se développe dans le pays avec des tarifs variant en moyenne de 10 à 50Ar la minute.

Equipé d’une connexion et d’ordinateurs disponibles, l’Espace Volontariats est également un lieu ouvert à tous les volontaires de passage souhaitant travailler ou se connecter.

 

Besoin d’aide ? De plus d’infos ?
Contactez la Chargée d’Appui au Développement des Volontariats de l’Espace Volontariats par mail : ev-madagascar@france-volontaires.org ou via Facebook Espace Volontariats Madagascar

 

Retour haut de page