Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Togo > Les bonnes adresses

Les bonnes adresses

 

A Lomé

Où manger ?

>> TRISKELL : 
Quartier Nyékonakpoé - Boulevard du 13 Janvier - Tél. : 22.20.95.57 

Spécialités françaises, pizzas et crêpes bretonnes. Compter entre 1 800 et 4 000 F CFA pour une entrée et environ 4 500 F CFA pour un plat. Pizzas entre 3 200 et 4 800 F CFA.

>> LE GREENFIELD : 
Rue Akati - Quartier de Tokoin Hôpital - Tél. : 22.21.21.55

Pizzas de 2 000 à 5 000 F CFA. Choix également de salades (de 1 000 à 5 000 F CFA) et de pâtes...
Un très bel espace dans une cour/jardin, à l’ombre de palmiers et de cocotiers, et une décoration entièrement dédiée à Keith Haring.

>> LE GALION : 
Quartier Kodjoviakopé - 221, rue des Camomilles - Tél. : 22.22.00.30

Le restaurant propose un menu du jour environ à 5 000 F CFA et il faut compter environ 3 500 F CFA... Un restaurant de bon standing, où manger en toute tranquillité.

>> LE REGENT :
Quartier de Nyékonakpoè - Rue de l’Ogou - Tél. : 22.20.38.31

C’est le rendez-vous des artistes. Spécialités de grillades et de poissons braisés, et concert jazz tous les vendredis soir. Compter environ 4 500 F CFA pour un plat.

>> LES BROCHETTES DE LA CAPITALE : 
Quartier Abobokomé - Boulevard du 13 Janvier - Tél. : 22.21.43.55

Brochettes de viande et de poisson. Compter entre 1 000 et 2 500 F CFA pour vous restaurer « à l’africaine ». Sans doute le plus connu et le plus grand des maquis. Ambiance assurée sur le boulevard du 13-Janvier à la tombée de la nuit.

>> CHEZ AKIF :
301, boulevard du 13-Janvier - A côté de la discothèque Byblos - Tél. : 22.22.55.19
Spécialités libanaises. Sandwichs chawarma, kafta. Snacks. Compter entre 1 000 et 1 500 F CFA pour un sandwich et environ 2 500 F CFA pour un plat. Pas d’alcool.

>> FIFTY FIFTY :
Sur le boulevard du 13-Janvier - non loin du restaurant Triskell

Bar-maquis.

 

Où danser, sortir, boire un verre ? 

>> LE CLUB 54 : 
Entre la Lonato et la station essence Mobil - Quartier Nyékonakpoé - Boulevard du 13 Janvier - Tél. : 92 68 15 63
Espace culturel, librairie, bar et restaurant / Concert live du jeudi au dimanche

>> LE MANDINGUE :
Jazz - Club avec déco africaine originale / Concert live vendredi et samedi

>> LA VILLA :
 Boulevard du 13-Janvier - A côté de la galérie Confortium
Public surtout expatrié. Musiques intéressantes. - Tél. : 91 97 33 95

>> LA CASE DES DALTONS :
Quartier Tokoin - près de la laguneKokou, le patron de "LA CASE" vous accueille dans une ambiance tranquille et conviale. Soirées à thèmes, spectacles de danses, de contes. Musique Reggae acoustique, musique traditionnelle, théâtre...

>> AIR BUS ONE :
Boulevard de la Kara / Bar local, musique, carré VIP dans un bus

>> LA ROUTE DES VINS :
Boulevard circulaire, face à la bourse du travail - Tél. : 22.35.99.10 
Dégustations de vins au verre / assiettes de charcuterie et fromages

>> LA RUMBA :
Bar Resto / Concert live tous les vendredi soir

>> LA COUR DES GRANDS :
Sur la plage près de la frontière ghanéenne, ambiance assurée le dimanche après midi.

>> LE PRIVILEGE :
Immeuble Taba - avenue Pompidou - Quartier Assivoto - Tél. : 22.21.11.25
Discothèque d’Afrique de l’Ouest, elle est surtout la plus fréquentée de Lomé. Public métissé et ambiance à gogo. A ne pas manquer si vous séjournez à Lomé. Ambiance chaude.

>> CENTRE CULTUREL DENYIGBA :
Quartier Saint-Joseph - Tél. : 23.38.06.47
Espace culturel. Lieu de conférences et de concerts.

>> GOETHE INSTITUT :
A l’angle de la rue de l’Eglise - 25 rue Kokéti - Tél. : 22.23.30.60
Le Goethe Institut est, au niveau international, la plus importante institution culturelle d’Allemagne. Il a pour mission de promouvoir la langue allemande à l’étranger et d’encourager la coopération culturelle internationale. Le Goethe Institut propose des concerts, des expositions et des séminaires. Restauration sur place.

Où dormir ?

>> AUBERGE LE GALION :
221, rue des Camomilles - Quartier Kodjoviakopé - Tél. : 22 22 00 30
Les Ventilées se louent de 7 000 F CFA à 10 000 F CFA. Les Climatisées entre 13 000 et 17 000 F CFA.... 100 m de la plage.

>> HOTEL NAPOLEON LAGUNE :
1, rue 20 - Quartier de Bè Kpota - au bord de la lagune de Bê - Tél. : 22.27.56.66
L’hôtel jouit d’une belle situation, au bord de la lagune de Bê (chemin entre l’hôtel et la lagune). Le restaurant, au bord de la piscine, sous une grande paillote, propose une carte variée et du crocodile pour les amateurs.

>> HOTEL BELLE-VUE :
Quartier Kodjoviakope - Derrière l’ambassade d’Allemagne - Tél. : 22.20.22.40 
20 chambres climatisées tout confort (Canal satellite, Internet avec wi-fi, réfrigérateur, télévision), meublées et décorées avec goût. Compter entre 27 000 et 33 000 F CFA, la nuitée.

>> HOTEL IBIS – LOME CENTRE :
Quartier administratif - n°109, avenue du Général-de-Gaulle - Tél. : 22.21.24.85
Hôtel de standing de 108 chambres, piscine, bar, restaurant, garage privé, service navette aéroport,...
L’hôtel se situe le long de la plage et de l’océan, à proximité du centre commercial de la ville et des grandes administrations.

 

Les incontournables

 

La région MARITIME

Le Togo est bordé au sud par la région maritime, zone côtière basse et sablonneuse. On y découvre les villages de pêcheurs le long des côtes et du lac Togo. C’est dans cette région qu’on exploite le phosphate.
Les villes principales sont Lomé, Aného, Agbodrafo, Vogan.

 

A ne pas manquer :

La route des pêcheurs, Togoville et le lac Togo, Aného, Lomé et son grand marché.

 

Où dormir ?

Auberge du Lac à Kpessi, bon rapport qualité prix, belle vue sur le lac et possibilité d’embarquer sur une pirogue pour Togoville.

 

Où manger ?

Aného Plage, à coté de la mairie, vous aurez le plaisir de déguster de bons fruits de mer (spécialité langoustes), Hôtel Oasis après le pont.

 

La région des PLATEAUX

Le centre est occupé par une zone de collines d’où culmine le mont Agou (986 m d’altitude) et le mont Kloto près de Kpalimé, à la suite duquel se trouve le haut plateau de Danyi. Cette région est fertile, et présente une végétation verte, flamboyante tout le long de l’année. On y trouve les principales plantations de café et cacao du pays, les bananeraies et palmeraies. La région regorge de cascades.

>> Kpalimé : ses artistes et artisans, son collège artisanal, son marché, ses cascades et le cadre verdoyant d’une petite ville non loin du mont Agou et du plateau de Dayes. Tourisme vert.

>> Agou : le pic d’Agou et son marché tous les vendredis.

>> Dayes : le plateau de Dayes, ses monastères bénédictins et sa chapelle en bois.

>> Badou : la cascade d’Aklowa.

>> Notsé : les remparts.

>> Atakpamé : ruines de Kamina.

>> Nangbéto : mare aux hippopotames.

 

Où dormir ?

>> à Kpalimé : Hôtel le Geyser (piscine, chambre à 8 500 F) / Chez Fanny (chambre à 14 000 F)

>> au Mont Kloto : Hôtel le campement / Auberge le papillon

 

Où manger à Kpalimé ?

>> Kpalimé : Ne manquez pas la spécialité locale : le foufou !

>> Chez Fanny : restaurant cuisine française, à l’entrée de la ville en venant de Lomé

>> Geyser : restaurant cuisine togolaise et européenne, route de Kusuntu

>> Macoumba : restaurant local, cuisine africaine et européenne

>> Chez Lazar : restaurant local, cuisine togolaise et européenne, route de Kusuntu

>> Cafétéria Bel Air : près du marché au fruit

 

La région Centrale

La région centrale couvre une superficie d’environ 13 500 km² dont plus de 20% sont des réserves et des forêts classées. Malheureusement les animaux ont fuit vers le Bénin et le Ghana.
Les villes principales sont Sokodé, Sotouboua et Blitta.

>> Les tisserands traditionnels (Sokodé ou Passouadé)

>> Les marchés de Tchamba et de Koma

>>Le musée régional du Centre/Sokodé

>> Le parc national de Fazao-Malfakassa

 

Où dormir à Sokodé ?

>> Hôtel Central : chambre à partir de 11.000 Fcfa

 

La région de la Kara

La région se trouve en pays Kabyé. Les Kabyé " paysans de pierre " sont excellent dans l’art de la lutte, et de la culture en terrasse. Au nord de Kara, les monts Kabyé et Défalé offrent vers Niamtougou et Kanté des paysages grandioses monts arides, surplombants de vertes oasis constituées de palmiers et de manguiers, baobabs et nérés.
Le pays Tamberma est connu avec ses " châteaux forts " construits en terre glaise, sa plaine luxuriante et ses montagnes verdoyantes.
Les villes principales sont Kara, Bassar, Kandé, Niamtougou.

>> Le paysage Koutammakou (Tamberma) : classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Sans doute l’une des plus belles rencontres avec les peuples restés traditionnels. Les fortifications qui leur servent de demeure, surnommées « tata » (takienta), sont remarquables du point de vue conceptuel et architectural.

>> Le pays kabyé : les monts Kabyé, les potières et les forgerons traditionnels.

>> Niamtougou et ses environs : le monument Sarakawa (sur la route vers Niamtougou), le marché de Niamtougou, l’un des plus vastes de la région, le centre artisanal Codhani.

>> Nangbéni (Bassar) et Bandjéli : marchés et hauts-fourneaux.

 

Où manger à Kara ?

>> Au Château à Kara (plats variés et bon marché)

 

Où dormir à Kara ?

>> Hôtel Central : chambre à partir de 11.000 Fcfa

 

La région des Savanes

Cette région présente des paysages magnifiques, vert en saison des pluies, aride en saison sèche. La chaine de montagne de l’Atakora borde cette région.
Les villes principales sont : Dapaong, Mango, Mandouri, Tandjouaré.

>> Les greniers des grottes de Nok et de Maproug : situées au creux de la falaise, elles étaient le refuge des populations locales en cas d’invasions ou de dangers.

>> Peintures rupestres de Namoudjoga : sur la route qui va vers Mandouri.

>> Le marché de Dapaong : Très animé, on s’y abreuve de tchoukoutou (boisson locale alcoolisée).

>> Mango : la mare aux hippopotames de Nangbati.

>> Pligou : un petit village situé sur les falaises de Dapaong. Campement, découverte de la culture et du pays Moba.

 

Où manger à Dapaong ?

>> Le campement : restaurant cuisine africaine et togolaise, près de la préfecture

>> Hôtel Lamirel : restaurant, à côté de l’Hôtel Princesse Bethel, maquis

>> Hôtel Princesse : poisson frit

>> Chicago : poissons braisés et brochettes de viande

 

>> Pour manger la pintade préparée, deux « pintadiers » réputés :

Cho :  près de la station CAP

Cafétéria le Fouta Djallon : face au CIB

Cafétéria Kratos : propose du beefsteak grillé.

 

Où sortir à Dapaong ?

>> Vanélie : la « discothèque » en plein air

>> One Way : endroit plus calme et mais qui vient d’ouvrir une discothèque VIP.

Et bien sûr sur le bord des routes, des « tchakpalodrômes » où on boit la boisson locale. A tester au moins une fois pour l’ambiance très locale !

Retour haut de page