Accueil > Les Espaces Volontariats > Afrique > Tunisie > Les structures d’accueil

Les structures d’accueil

Il existe quelques associations d’envoi de volontaires en Tunisie, membres ou partenaires de France Volontaires :

 

L’exemple de LAB’ESS

A l’origine conçue sous le nom de Bureau des Associations Conseil (BAC), cette structure s’est aujourd’hui développée et comprend désormais trois entités : le LAB’ESS, crée dans l’optique de renforcer les capacités des associations et des entreprises solidaires tunisiennes à émerger et se développer. Il est composé de deux structures distinctes : le Bureau des Associations Conseil (BAC) en charge de l’accompagnement des projets associatifs, et IMPACT, un incubateur d’entreprises sociales. Chacune de ces organisations possède des activités propres et sollicite les compétences de volontaires. 

Le Lab’Ess, Laboratoire d’Economie sociale et solidaire, est un organisme au cœur de la société civile tunisienne qui permet aux associations et à l’entreprenariat social de se développer en Tunisie. Il organise ainsi chaque année huit conférences autour de thématiques en lien avec la Société Civile tunisienne comme par exemple « les relations entre les associations et les bailleurs de fonds », « le rôle de la femme tunisienne dans la société civile » ou encore « l’engagement de la Tunisie dans le système international de la protection des droits de l’homme ». Ces conférences concernent à la fois les entreprises sociales et les associations. 

Le BAC est une structure dédiée à l’accompagnement des projets associatifs, qu’elle exprime à travers différentes actions. Tout d’abord le BAC permet aux associations de bénéficier, une fois par semaine, à Tunis, de formations organisées autour de quatre modules : la gestion de projet, la recherche de financement, la communication et le droit des associations. Afin d’offrir ce service à l’ensemble des associations tunisiennes, les volontaires du BAC se déplacent également une fois par mois en région et proposent un pack de trois formations aux associations qui le souhaitent. Cette démarche a déjà eu lieu à Sousse et Nabeul. D’autres séminaires sont en cours d’organisation à Sfax et Tozeur. De plus, le BAC accompagne aussi les associations de manière ponctuelle en les aidant à la mise en œuvre de projets, comme par exemple l’organisation d’une conférence. L’objectif de la structure est de donner aux associations les outils nécessaires à la réussite de leurs projets mais ne se substitue pas à eux dans leur réalisation. Enfin, le BAC organise également les « Mercredis associatifs », qui réunissent les entreprises sous forme de rencontres, mini débats, concerts etc. autour de thèmes précis. 

 

IMPACT est un incubateur d’entreprises sociales hébergé au sein du Lab’Ess. Crée en automne 2013, son rôle est de détecter, accompagner et héberger des entreprises sociales tunisiennes afin de développer des projets ayant un impact social et environnemental mais également économiquement viables. IMPACT est actuellement en cours de sélection de cinq projets d’entreprise qui pourront bénéficier de locaux, d’un accompagnement quotidien par le personnel du LAB’ESS et seront également mis en contact avec des personnes ressources pour des formations et bénéficieront de l’ensemble du réseau de partenaires locaux et internationaux avec qui travaille le Lab’ESS. 

Quel rôle pour les volontaires ? 

Le LAB’ESS est animé par une équipe composée de spécialistes tunisiens et de volontaires internationaux qui permettent à la structure de se positionner dans une dynamique de partage et d’échange des bonnes pratiques.

Les volontaires sont au cœur des activités de l’association et possèdent des rôles variés. Le BAC comprend trois volontaires chargés de projet. Ils mettent en place des formations utiles au développement des associations, et les guident individuellement dans le cadre du lancement de leur projet. De plus, ils ont un rôle transversal et collaborent à la mise en œuvre de salons, de conférences organisées par le BAC etc. La recherche de financement est également gérée par un volontaire dont le rôle consiste à répondre aux appels à proposition de financement pour le Lab’ESS et aider les entreprises à construire leurs dossiers de demande de financement (sponsoring etc.). Enfin, un volontaire gère la communication de l’ensemble des structures et l’évènementiel du LAB’ESS. Ces volontaires sont accompagnés dans leur action par un Directeur du Lab’ess et un chargé de relations publiques qui permettent une meilleure structuration de l’ensemble. Deux stagiaires tunisiens travaillent également au sein du Lab’ESS.

La diversité des profils et des membres de ces structures permet au Lab’Ess de se positionner dans une dynamique d’innovation et de partage afin de collaborer au renforcement des associations et entreprises sociales, piliers de la société civile tunisienne.

 

Retour haut de page