Les volontaires

Le Volontariat Français au Togo

Chaque année, le Togo attire un nombre croissant de volontaires français désireux de s’engager dans des projets internationaux pour quelques semaines, quelques mois, voire plusieurs années dans le cadre d’un « Volontariat International d’Echanges et de Solidarité ». En 2013, l’espace volontariats a recensé 1912 volontaires français au Togo.

France Volontaires accompagne tous les Volontaires Internationaux d’Echanges et de Solidarité (VIES) présents au Togo. Est considérée comme VIES, toute personne s’engageant dans le cadre de ces dispositifs :

  1. Le Volontariat d’Initiation et d’Echanges (VIEch)
  2. Le Volontariat de Solidarité Internationale (VSI)
  3. Le Volontariat d’Echange et de Compétences (VEC)
  4. Le volontariat de Service Civique à l’international 

 


A chacun son engagement par france-volontaires

 

  1. VIEch : Volontariat d’Initiation et d’Echanges

Est considérée VIEch toute personne vivant ses premières expériences de découverte des réalités internationales. Il s’agit ici des chantiers de jeunes, des "voyages" découvertes, des stages, etc.

Au Togo, les stages et les chantiers de solidarité Internationale constituent majoritairement les VIEch. Arrivés avec ou sans structure d’envoi, pour un projet individuel ou collectif, de manière spontanée ou anticipée ; ces volontaires, majoritairement âgés de 18 à 25 ans, se caractérisent par la diversité de leur profil. Ils interviennent sur des problématiques de développement local et urbain. 

Témoignages : 

 

  1. VSI : Volontariat de Solidarité Internationale

Le volontariat de solidarité internationale (VSI) est un dispositif agrée par le MAEDI et encadré par la loi du 23 février 2005. Il offre un statut qui permet à des jeunes de s’investir au sein de projets locaux pour une durée de 1 à 2 ans. Sa particularité se traduit par une formation au départ obligatoire, par la prise en charge d’une couverture sociale et sanitaire, d’une assurance rapatriement ainsi que le versement d’une indemnité de subsistance. Il est également ouvert à toues les personnes, sans distinction de nationalité.

 

Les structures d’envoi de VSI présente actuellement au Togo (septembre 2014) :

  • Le Service de Coopération et au développement (SCD)
  • La Délégation Catholique pour la Coopération (DCC)
  • La Guilde Européenne Du Raid (GER)
  • Le DEFAP (Service Protestant de Mission)
  • France Volontaires (France Volontaires)
  • La FIDESCO (Organisation catholique de solidarité internationale)
  • Les Maisons Familles Rurales (MFR)
  • Handicap International

Témoignages 

 

 

  1. VEC : Volontariat d’Echanges et de Compétences

Ce dispositif concerne les personnes, actives ou en retraite, souhaitant enrichir leur expérience humaine et apporter un savoir-faire professionnel.

  • Mécénat de Compétence

Les salariés d’une entreprise mettent à disposition leurs compétences au service d’une mission de solidarité internationale.

  • Missions retraités

Les missions bénévoles permettent aux retraités de mettre leurs compétences au service de projets solidaires en France ou à l’étranger.

Témoignage

 

  • Congé de Solidarité

Le principe du congé de solidarité se traduit par la mobilisation d’une ressource humaine ponctuelle au sein d’une entreprise ou d’une collectivité en France pour le renforcement des capacités d’une structure locale au Sud. La mission est financée, tout ou en partie, par son employeur, son Comité d’Entreprise ou sa Fondation d’Entreprise.

Témoignage

 

  1. VSC : Service Civique

Le Service Civique vise à développer l’engagement citoyen dans une démarche d’accompagnement par les organismes d’accueil français (associations, collectivités territoriales, etc...).

Le contrat de service civique n’est pas un contrat de travail. Les missions de service civique sont accessibles à tous les jeunes de 16 à 25 ans : les missions proposées n’excluent pas les jeunes n’ayant pas de diplômes ou de qualifications.

Les savoirs-être et la motivation doivent prévaloir. Il est donc ouvert à toutes et tous (y compris les européens et les non-européens en séjour régulier depuis un an) de 16 ans à 25 ans.

Témoignage

Retour haut de page